Le Petit Livre Vert Guyane

Le « Petit Livre Vert Guyane » est aujourd’hui disponible gratuitement. Réalisé par le GRAINE Guyane en partenariat avec la Fondation pour la Nature et l’Homme, ce recueil rassemble 41 écogestes du quotidien adaptés aux spécificités locales.

Il n’y a pas de petits gestes dès lors que nous sommes 200 000 à les faire. Maintenant, même en Guyane, il n’y a plus d’excuses !

Ce guide a aussi été traduit par l’association Mamabobi en Nengé Tongo, en sélectionnant les conseils les plus adaptés à l’Ouest guyanais.

Téléchargements

Vous pouvez télécharger gratuitement ces 2 guides au format PDF en cliquant sur les couvertures ci-dessous. On a presque envie d’ajouter un 42ème geste eco-citoyen : « N’imprimer pas ce guide à la maison, rapprochez-vous du GRAINE Guyane pour vous procurer la version papier »…

Le Petit Livre Vert Guyane 

Fayaman e seti yu kon

Extraits

Deux exemples de gestes que vous pourrez retrouvez dans le guide :

Je me protège des moustiques

Profiter des bienfaits de la flore guyanaise

Le moustique transmet de nombreuses maladies dangereuses comme la dengue, le paludisme, et bien d’autres encore.

Pour se protéger des piqûres, diverses solutions plus ou moins efficaces nous sont proposées dans le commerce (lotions, sprays, spirales, plaquettes électriques, etc.).

Mais elles ne sont pas toujours saines, du fait de leurs composés chimiques. C’est pourquoi les spirales doivent être placées à l’extérieur de la maison, près des fenêtres et des portes, et qu’il ne faut jamais s’endormir avec une spirale à l’intérieur d’une pièce.

Pensons également, à titre préventif, à porter des vêtements amples et longs, de préférence clairs, et à utiliser des moustiquaires.

Puisons alors dans la pharmacopée traditionnelle : l’huile de carapa agit sur la peau comme répulsif.

 

Je protège la planète pendant mes vacances

Comme à la maison ou presque

Voici une petite liste non exhaustive des gestes écolos à adopter lors de chacune de nos escapades :

  • Ayons recours à des guides-accompagnateurs ou des agences touristiques locales,
  • Recherchons un hébergement de type écotouristique,
  • Découvrons les saveurs locales,
  • Préférons des activités respectueuses de l’environnement (vélo, kayak, marche, etc.),
  • Souvenons-nous que l’eau et l’énergie sont précieuses partout dans le monde,
  • Informons-nous sur le programme de recyclage des déchets de notre pays ou région d’accueil et faisons de même,
  • Optons pour des souvenirs qui favorisent le commerce équitable et le développement économique local.

Ce que vous en pensez

Laissez votre avis sur cette actu