image-une-raid

Le raid des sept bornes sur la frontière guyanaise

{Source : CNRS GuyaneDu 2 juin au 20 juillet 2015, une expédition inédite arpentera à pied les 320 kilomètres de la ligne de frontière terrestre qui sépare la Guyane et le Brésil.

Menée conjointement par des chercheurs du CNRS et par le 3e régiment étranger d’infanterie, elle permettra pour la première fois de parcourir d’une seule traite les sept bornes qui, au sein de la région isolée des monts Tumuc Humac, marquent la limite sud de la Guyane française.

Un défi humain, scientifique et logistique.

Du 2 juin au 20 juillet environ, l’équipe du raid des sept bornes suivra à pied la frontière qui sépare la Guyane française du Brésil. CNRS le journal.fr consacre un blog à cette grande aventure scientifique. Plusieurs fois par semaine, le géographe François-Michel Le Tourneau y donnera des nouvelles de l’expédition, et nous livrera au fur et à mesure ses découvertes et observations.

Le blog En direct du raid des sept bornes permet de suivre l’avancée du raid à distance. Découvrez dès maintenant les enjeux de la mission et les derniers préparatifs avant le départ.

tumuc

La région des monts Tumuc Humac © François-Michel Le Tourneau

Une conférence de presse s’est tenue à Paris au siège du CNRS le 21 mai 2015. Deux acteurs de l’expédition en ont présenté l’intérêt et les objectifs.

Il s’agit du géographe Francois-Michel Le Tourneau, qui coordonne le volet scientifique du projet, et du colonel Walter, chef de corps du 3e Régiment étranger d’infanterie.

Une conférence de presse régionale est en préparation, qui devrait se tenir le mardi 2 juin en Guyane avant le départ de l’expédition.

Francois-Michel Le Tourneau est géographe, directeur de recherche CNRS au Centre de recherche et de documentation des Amériques (CNRS/Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

Pour plus d’informations, retrouvez :

Ce que vous en pensez

  1. Bonjour

    Je salue cette vaillante iniative, qui permettra aux sportifs & autres à relevé leur défi, la période presqu’idéal pour crapahuter dans la forêt amazonienne de Guyane, encore BRAVO…! Bonne continuation & bonne réussite.

    Marthyal

  2. Fontaine

    Bravo, François-Michel

    Encore de Vrais EXPLORATEURS,
    Je vous souhaite réussite et bonheur dans cette expédition,

    Gér@rd :-)

Laissez votre avis sur cette actu