Les oiseaux menacés d’extinction en augmentation

Plus de 200 espèces d’oiseaux menacées d’extinction

 

coq-de-rochePlus de 200 espèces d’oiseaux, dont l’habitat se trouve dans six pays en développement et en particulier en Amérique latine, risquent une extinction rapide.

En Guyane, plusieurs espèces d’oiseaux sont concernées tels que le Coq de Roche qui nécessite des conditions environnementales précises pour sa reproduction mais aussi le Cormoran, le Pélican, ou le Flamand rose, communs dans les pays voisins, mais beaucoup plus rares en Guyane.

La Pénélope siffleuse, quant à elle déjà relativement peu commune en Guyane, n’existe que dans la zone nord de la zone tropicale sud américaine.

Or, ces espèces ne figurent pas sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), selon une étude publiée mercredi 9 novembre 2016.

Parue dans la revue américaine Science Advances, cette étude a cartographié les changements dans l’utilisation des sols, qui entraînent une réduction de l’habitat de plus de 600 espèces d’oiseaux dans des forêts du Brésil, de Colombie, d’Amérique centrale, de Sumatra, Madagascar et d’Asie du Sud-Est.

Seules 108 de ces espèces sont actuellement inscrites sur la liste rouge de l’UICN. Les 210 autres, qui sont menacées d’une extinction accélérée, n’y apparaissent pas. Or, de récentes observations satellitaires révèlent l’augmentation du rythme de disparition de leur habitat.

« La liste rouge de l’UICN, un outil très utile créé il y a vingt-cinq ans, ne recourt pas aux dernières avancées des technologies géospatiales », déplore Stuart Pimm, professeur d’écologie à l’université Duke, qui a dirigé ces travaux. Les cartes numériques améliorées et une évaluation planétaire régulière de l’utilisation des sols avec des satellites permettent de déterminer les zones protégées par des parcs nationaux, précise-t-il. En ne recourant pas à ces outils, la liste rouge sous-estime le nombre d’espèces en danger et empêche les scientifiques et les décideurs de déterminer les zones prioritaires de conservation.

Comment identifier les oiseaux de Guyane française ?

En Guyane, on recense 667 espèces d’oiseaux, tous statuts confondus.

Si vous souhaitez identifier une espèce, il existe un outils par le biais du site internet www.oiseaux.net qui vous permet de reconnaitre ce que vous aurez observés. L’identification est possible en fonction de trois critères : le pays, la famille et la taille de l’oiseau. La recherche peut paraître compliqué à première vue mais quand vous aurez appris à connaître les différentes familles, il sera facile d’identifier l’oiseau en question. Le site est maintenu par des bénévoles, ornithologues ou non, qui contribuent à son enrichissement et s’inscrivent dans une démarche éco-citoyenne.

Pour les amoureux de la nature et tout particulièrement des oiseaux, c’est par ici : http://www.oiseaux.net/oiseaux/guyane.francaise.html

Et puis pour en savoir plus c’est ici

Une association pour découvrir les oiseaux de Guyane dans leurs milieux naturels

logo_GEPOGLe GEPOG (Groupe d’étude et de protection des oiseaux en Guyane) propose des animations et des sorties toute l’année pour ceux qui souhaitent découvrir les oiseaux et la nature en Guyane.

Le GEPOG est également gestionnaire de la Réserve naturelle de l’Île du Grand-Connétable et de la Réserve naturelle des Nouragues.

Contact :

 

Ce que vous en pensez

Laissez votre avis sur cette actu