DSC04961

Quand DISSI meuble l’IEDOM

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (IEDOM) a fait appel à une entreprise locale pour meubler ses nouveaux locaux, rue des ibis à Cayenne. A cette occasion et pour fêter leur 1 an d’existence, DISSI nous a invités à venir découvrir leur travail lors d’une conférence de presse, qui a eu lieu le 1er juin 2016.

L’histoire d’une rencontreDSC04942

L’histoire commence par la rencontre entre 3 personnes aux profils différents, mais aux compétences complémentaires. Frédéric est menuisier de formation et arrive en Guyane où la diversité des essences de bois lui ouvre de nouveaux horizon. David, lui, est designer. Amoureux de la nature, il s’en est toujours inspiré pour son travail. Quant à Nicolas, ingénieur en conception mécanique, il ouvre un bureau d’étude et d’innovation en conception produit. Le hasard les fait se rencontrer et le projet de DISSI naît en 2013. 3 ans plus tard, ils sont là, fiers de leurs 1 an d’existence et tourné vers l’avenir. « DISSI est né du constat qu’il manquait du mobilier local en Guyane », nous explique Nicolas. La diversité des bois de Guyane, mais aussi la richesse et les compétences des hommes et des femmes du territoire sont au coeur de leur entreprise. Créer des meubles « 100% made in Guyane », valoriser la production locale, c’est possible et il nous le prouve.

Le mot du directeur

Fabrice Dufresne, directeur de IEDOM Guyane, est fier d’ouvrir la conférence en nous disant que sa salle de réunion est probablement « la plus belle de Guyane », grâce à DISSI. Plus que satisfait du résultat final, il nous explique que DISSI a travaillé d’une manière remarquable. « On leur a soumis nos envies, ils nous ont soumis leurs idées, avec un professionnel, un sérieux et une réactivité incroyable« . Cette PME 100% guyanaise pluridisciplinaire a également choisi la décoration qui accompagnerait le mobilier.

Visite des locaux

DSC04933

A l’entrée, sur des présentoirs en bois à l’effigie de la marque, on retrouve des sculptures d’animaux locaux dorés, et des tableaux présentant des billets de banque d’une manière tout à fait nouvelle. Pourquoi cette décoration ? Simplement pour rappeler le rôle principal de l’IEDOM en tant que banque centrale.

Nous passons ensuite au salon d’attente où une lampe remarquable et un repose-livre « Pégase » sont installés. L’effet est déjà grandiose et pourtant ce n’est que le début. La visite des bureaux font des envieux. De grandes bibliothèques en manil-montagne s’imposent contre les murs, tandis que tables et bureaux, en wacapou ou satiné rubané trônent fièrement dans les locaux du directeur de l’IEDOM.

Arrivés à la salle de réunion, nous sommes ébahis. La table fait du 3m*6m, elle est en satiné rubané et le rendu est incroyable. Aérienne et fonctionnelle, la table de travail permet à chacun de voir ceux qui l’entoure, et de communiquer facilement, que la réunion se fasse à 20 personnes, ou en comité plus restreint.

L’essence de bois utilisée représente moins d’1 % des espèces et met plusieurs années à sécher avant d’être utilisée. C’est un bois de très haute qualité, qui représente bien l’âme de DISSI et de ses créateurs. La décoration est charmante. Des tableaux de l’artiste guyano-argentine Emiliana Gutierrez ornent les murs et nous rappellent que la Guyane est multiculturelle.

DSC04964DSC04966

 

 

 

 

 

 

 

Pour la fin de notre visite, une surprise nous attend dans la cafétéria qui elle aussi a été complètement aménagée par DISSI. Tous les meubles ont été faits par Edgard, un artisan local qui travaille régulièrement avec DISSI, et les tables de la collection « Layon Est » magnifient la cafétéria. Mais la surprise est tout autre. En effet, depuis peu DISSI a commencé à réaliser des petits objets uniquement faits à partir des chutes de scieries.

L’objet en question ?

« SUR+ », un repose-tablette moderne et incroyablement fonctionnel. L’objectif ? Proposer des objets moins coûteux, accessibles à tous et qui conservent le même esprit. Un moyen de faire connaître la marque et peut être un moyen de pérenniser leur activité, car à l’heure actuelle, Nicolas, Frédéric et David ont tout 3, un travail à côté de leur entreprise.

DSC04975Le plus de DISSI ?

« Allier modernité et tradition, et revenir vers une économie locale pour être tourné vers le futur » mais aussi et surtout ce respect pour l’environnement et l’envie d’utiliser la juste quantité de bois qu’il faut. DISSI assure la traçabilité complète du bois pour chacun de ses meubles. Ainsi en vous rendant sur le site internet de l’entreprise, vous pourrez découvrir de quelle scierie provient le bois, dans quel secteur de l’Office National des Forêts l’arbre a été prélevé, et bientôt vous aurez même accès à une géolocalisation.

En tout cas, comme le dit Tahar Ben Jelloun (écrivain marocain) : « Une vraie rencontre, une rencontre décisive, c’est quelque chose qui ressemble au destin ». C’est probablement ce qui est arrivé à Frédéric, David et Nicolas.

Informations et contact :

 

Ce que vous en pensez

Laissez votre avis sur cette actu