Journée mondiale des zones humides 2018

 

Dans le cadre de la journée mondiale des zones humides (JMZH), le GEPOG organise plusieurs événements en Guyane du 21 janvier au dimanche 4 février 2018.

 

La journée mondiale des zones humides

Chaque année autour du 2 février se tiennent, partout dans le monde, les Journées mondiales des zones humides (JMZH).

Si la date du 2 février est célébrée, c’est parce qu’il s’agit de l’anniversaire de la signature de la convention relative aux zones humides d’importance internationale dite « Convention Ramsar », traité international adopté le 2 février 1971 dans la ville de Ramsar en Iran.
La définition des zones, ou milieux, humides varie quant à elle en fonction des sources mais elle possède a minima une composante commune : la présence temporaire ou permanente d’eau.
Les fonctions vitales remplies par les zones humides ont été mises en avant depuis plusieurs décennies et sont multiples : limitation des inondations, maintien d’une bonne qualité de l’eau des bassins versants, approvisionnement, régulation du climat, support de biodiversité, les fonctions sont également récréatives, paysagères, cultuelles et culturelles…

Pourtant, les zones humides sont elles-mêmes menacées (remblais, drainages, mises en culture et plantations, pollutions diverses) et leurs surfaces ne cessent de diminuer dans le monde. En France, pour tenter de freiner leur destruction, des Plans nationaux d’actions (PNA) sont consacrés depuis plusieurs années à la préservation, la restauration et la mise en valeur des zones humides.

En Guyane, dont l’étymologie amérindienne renverrait aux « terres d’eaux abondantes », les zones humides ne manquent pas et trois sites y sont classés « zone humides d’importance internationale » : les marais de Kaw, l’estuaire du fleuve Sinnamary et la Basse-Mana. Au-delà de ces sites exceptionnels qu’il convient de préserver des menaces potentielles, les zones humides sont partout sur le territoire et à la portée de tous, criques, estuaires et mangroves, pripris, mares, marais et lacs.

À la découverte des zones humides de Guyane


Dans le carde de cette JMZH, le GEPOG organise du 21 janvier au 4 février 2018 des sorties pour partir à la découverte de certains de ces sites afin notamment d’observer les oiseaux qui y trouvent zones d’alimentation, de repos et/ou de refuge.

 

Pour cela, six sorties nature gratuites et ouvertes à tous sont proposées :

 

  • Le dimanche 21 janvier, au marais Leblond (aux portes de Cayenne) à 7h
  • Le samedi 27 janvier, au marais de la Carapa (aux portes de Kourou) à 16h30
  • Le samedi 27 janvier, au marais de Panato et RN de l’Amana (Basse-Mana, site Ramsar) toute la journée dès 7h
  • Le dimanche 28 janvier, sur les rives de l’estuaire du Mahury (Rémire-Montjoly) à 9h
  • Le jeudi 1er février, anse Chaton point fixe traditionnel d’observation (Cayenne) à 17h
  • Le dimanche 4 février, pointe Liberté sur les rives de l’estuaire de la Cayenne, 15h30

Plus d’infos

Le GEPOG
Mail : association@gepog.org
Tel : 0594 39 00 45
Adresse : 15 Avenue Pasteur – 97300 Cayenne
Site internet

La JMZH

www.worldwetlandsday.org
www.zones-humides.eaufrance.fr
www.pole-tropical.org

 

Ce que vous en pensez

Laissez votre avis sur cette sortie