Carbets du sentier Molokoï

Places hamacs :
16
Fleuve :
Orapu
Commune :
Cacao (commune de Roura)
Type :
Hébergement occasionnel
Tarif nuitée en hamac :
Gratuit et sans réservation

Activités et services

QR Code
Gérant : Office national des forêts
Téléphone : Inconnu
E-mail : Inconnu

Pour souffler un peu au milieu du sentier le plus long de Guyane, une halte aux carbets-refuges Molokoï s’impose !

Détails

Le site se compose de 4 carbets : 2 carbets couchage, un carbet cuisine, et un petit carbet wc excentré.

La capacité de couchage est de 16 hamacs. Il est possible que les carbets soient complets, surtout le weekend. Dans ce cas, vous pourrez toujours accrocher votre hamac dans le carbet cuisine après le dîner. Celui-ci est équipé d’un barbecue, d’une grande table et permet de préparer des repas (pas d’ustensile sur place, n’oubliez pas vos fourchettes !).  Un ponton a été aménagé jusqu’à la crique pour s’y baigner et s’y rafraichir tranquillement après cette longue marche en forêt.

La gestion du sentier du Molokoï a été reprise par l’Office national des forêts depuis le 2 mai 2014. L’accès aux carbets est désormais entièrement libre. Il était auparavant obligatoire de réserver à l’avance.

Pour toute question relative au sentier, se rapprocher de l’ONF Guyane dont les bureaux sont situés route de Montabo à Cayenne : Direction régionale ONF Guyane, Réserve de Montabo, BP 7002 97307 Cayenne Cedex. Tél. 05 94 25 53 70, dr.guyane@onf.fr

Conseil aux trekkeurs qui souhaitent démarrer le sentier depuis l’auberge des Orpailleurs : partez avant 10h30 le matin (surtout en saison des pluies) pour être sûr d’arriver aux carbets avant la nuit. L’obscurité tombe tôt en forêt (vers 17h).

Transfert possible entre l’Auberge des Orpailleurs et Cacao pour les clients de Quimbé Kio.

Tarifs des prestations

  • Transfert retour en minibus depuis Cacao jusqu'à l'Auberge des Orpailleurs (ou l'inverse), 7 pers max : forfait de 56 € (voir avec Quimbé Kio)

Comment s'y rendre ?

Les carbets sont situés à mi-parcours du sentier Molokoï :

  • Depuis l'Auberge des Orpailleurs : 5 à 6 h de marche la première journée et 3 à 5 h le lendemain.
  • Depuis l'Auberge Quimbé Kio : 3 à 5 h de marche la première journée et 4 à 6 h le lendemain.

A voir autour

  • Le marché de Cacao le dimanche matin
  • Le Planeur Bleu à Cacao : Exposition d'insectes, d'araignées et collection archéologique amérindienne et coloniale.
Une erreur pour ce carbet? Merci de remplir le formulaire pour nous le signaler

Ce que vous en pensez

Remarque : Les notes ci-dessous reflètent les avis des internautes, et non l'éventuel classement d'un label ou d'une norme. Nous sommes en train de mettre en vigueur le référentiel AFNOR NF Z74-501 qui normalise la gestion des avis sur Internet. Attendez vous à des changements dans cette section d'ici début 2014 !


Note globale :
(note moyenne : 2.8)
Site et alentours :
24 votes (note : 3.3)
Accueil et services :
16 votes (note : 2.4)
Etat général :
24 votes (note : 2.8)
Astuce : Vous pouvez donner votre avis sur ce carbet en cliquant sur les étoiles ci-dessus (de 1 = "Pas terrible" à 5 = "Super !")

Vos avis sur ce carbet

  1. Des carbets en bon état. Un lieu très agréable, avec une crique juste à côté (un régal de se baigner après avoir marcher toute la journée).

  2. Vincent

    2 carbets dortoirs , 1 carbets cuisine équipé d’un barbecue et grille et un wc en retrait de cet ensemble permettent aux randonneurs de réaliser une halte d’une nuit bien agréable.
    L’ensemble est bien entretenu, les carbets ainsi que l’accés à la crique sont reliés par des passerelles en bois, parfait pour savoir ou l’on pose ses pieds.
    Rando réalisée en A/R depuis cacao. Le sentier est parfaitement balisé et bien entretenu (quelque chablis mais rien de méchant).

  3. l'Auberge des Orpailleurs

    Nous rappelons à tous les randonneurs que le départ du sentier du Molokoï n’est pas dans notre jardin mais bien sur la piste Coralie située au PK 61, 400 m à droite avant d’arriver à l’auberge depuis Cayenne. Pour la repérer c’est facile, c’est la seule piste avec un abris de bus depuis le carrefour de Cacao.
    Si vous souhaitez laisser un véhicule à notre vigilance pendant votre randonnée, sur le parking fermé que nous vous dédions, merci de nous contacter par mail aubergedesorpailleurs@gmail.com pour réserver votre place et prendre rendez-vous.
    Merci de votre compréhension.

    • Nathalie

      Randonnée très agréable mais très sportive surtout par temps de pluie..heureusement de nombreuses criques viennent nous rafraîchir. Attention, si vous avez le malheur de garer votre voiture devant l auberge des orpailleurs , vous retrouverez votre véhicule badigeonné d huile de carapas !! Petit cadeau des propriétaires de l auberge qui n appecie pas qu on se gare devant leur etablissement sans passer à la caisse. Je precise que nous étions garés sur le bord de la route en dehors de leur parking et qu etant arrivés à 6h15 du matin il n y avait personne pour recevoir les clients …. bref ….

  4. Thibault

    Avec ma femme nous rentrons du Molokoï. Saison des pluies : c est très fatiguant! Une superbe rando que nous avons commencé à l auberge des orpailleurs où l accueil nous a été fort sympathique. La 1ère journée est la plus longue, environ 7h de marche. Sentier très bien balisé en dehors de 2 ou 3 endroits où nous nous sommes posés la question « par où continuer? ». Ce 1er tronçon sous la pluie intense!!!! Mais c est ce qui donne encore plus l aspect sauvage de la forêt… On a adoré.
    Arrivée vers 17h30 au carbet en cours de rénovation… Très simple mais très sympa et propre… Nous n étions que tous les 2 en amoureux pour passer la nuit… Petit bain dans la crique située à 10 m du carbet, un bon feu, puis une bonne nuit.
    Lendemain 2ème tronçon bien plus court (4h) mais assez fatiguant par endroit.
    Bien content d arriver à Cacao pour une bonne soupe.
    En tout cas :
    – merci pour l accueil à l auberge des orpailleurs qui nous ont gardé notre voiture moyennant 5€;
    – bravo a ceux qui entretiennent le sentier;
    – merci et bravo à ceux qui rénovent le carbet ( petit clin d œil à l ouvrier qu on a loupé de peu : nous avons pris votre bougie, mais nous vous l avons remplacée par une plus grande et nous vous avons laissé pour votre reprise lundi un paquet de gâteaux tout neuf ?)

    RANDO A FAIRE POUR SPORTIFS AGUERRIS….

    • Je préferais répondre a votre message pour informer les autres personnes intéréssés que le Molokoi se fait généralement en 4h30 5h max le 1er jour et 3h le deuxième si vous marchez bien, il n’y a pas obligatoirement 11h de marche ! De plus la crique et la cascade pour vous laver et détendre se situe a 50 m du carbet, pas besoind de marcher.

    • Bendel Christiane

      J’ai fait cette superbe randonnée en 2008 à 66 ans, en partant de Cacao. Quelques durs passages mais bien vite oubliés par la beauté du paysage. La soirée et la nuit passées au carbet étaient grandioses et magiques. Quel beaux souvenirs j’ai en mémoire de mon séjour en Guyane.

  5. Le molokoi(mi mars) grande aventure parti en deux groupes; à trois personnes de l’auberge des orpailleurs vers 13h ???et deux de cacao 16h nous nous sommes retrouvés en même temps à 20h au carbet avec environ 1h30 de nuit …d’ailleurs un des carbets n’est plus utilisable poutre trop fragile..sinon grandiose de dormir( bien grand mot) en pleine foret…au milieu de nul part ……et le lendemain retour sur cacao retrouver la civilisation/voiture…cette rando fut un grand moment avec des rencontres …caiman,dans le 1er cours d’eau a traverser coté départ auberges orpailleurs puis mygale theraphosa blondi…et enfin un grage petit carreau …que d’emotion mais quel pied .. franchement randonnée à conseiller mais surtout partez le matin pas comme nous a 13h sinon tu finis la nuit et là c’est rock and roll…en plus on a eut de la chance car pas de pluie sur les 2 jours…faite le vous le regretterez pas …

  6. Super sentier par contre c’est l’ONF qui a repris la gestion du sentier et il n’y a plus de reservation pour le carbet. Resultat des courses : on s’est retrouvé à 26 dans un carbet pour 16…les pauvres derniers arrivants ont du monter un carbet bache avant que la nuit ne tombe.Bref, le systeme de reservation permettait d’éviter ce genre de probleme …

  7. Nous avons fait le sentier Molokoï sur 2 jours, le carbet était très rustique (avec des bougies et coins pour faire du feu tout de même ) mais c’est le but ! Juste de quoi accrocher son hamac , la rivière qui passe juste à côté histoire de se rafraichir agréablement après une dure journée de rando ! Balisage vraiment bien , et chemins bien entretenus , belle balade en forêt assez sportive tout de même ça fait plaisir quand on arrive à cacao ! Attention tout de même en arrivant à cacao si vous devez retournez à l’auberge des orpailleurs parce que vous avez garez votre voiture là bas , prévoyez de quoi boire et manger car il n’y a pas grand monde qui prends en stop ( on à pris 3 heures )

    Bonne rando à tous !

  8. J’ai fait le Molokoï ce week-end et je peux vous dire que la végétation envahissante a été coupée, la zone est maintenant bien dégagée.
    Le balisage du sentier est impeccable, il est désormais impossible de se perdre contrairement à mes précédents passages.
    Petite info pour les randonneurs ne sachant par quel bout commencer : si vous n’avez pas trop envie d’en baver, démarrez plutôt de l’auberge des orpailleurs : davantage de descente dans ce sens, et la portion la plus longue la 1ère journée.
    Si au contraire vous aimez la difficulté, attaquez donc par Cacao !

  9. Bonjour,
    je reviens tout juste du Molokoi sur lequel j’ai accompagné un groupe. Je ne rejoins pas du tout les commentaires précédents. Je trouve le sentier toujours aussi intéressant tant sur le plan physique que environnemental. Malgrés les nombreux chablis, le parcours reste bien balisé. Mais la zone d’accueil est innommable. Les carbets existent et permettent effectivement d’installer des hamacs. Mais ils sont envahis par la végétation qui dépasse de sa hauteur les toits. Il faut un sabre pour se frayer un chemin jusqu’à la crique ou au carbet voisin. De plus des personnes irrespectueuses laissent leur déchets ou utilisent les bois des structures pour faire du feu. Il n’y a même plus la grande et vielle table, elle termine sa vie à même le sol. Concernant la sécurité et le confort de nuit,je pense que de nombreuses personnes (et je comprends leur attitude) n’osent pas aller plus loin que le bord du carbet pour faire leur besoins. Sincèrement c’est donner une bien mauvaise image de ce que peut-être un sentier pédestre de Guyane équipé de carbet et pour lequel on doit payer une taxe. FRED

    • Le Club des 5

      Nous sommes surpris par le commentaire de Fred. Nous sommes un groupe de cinq personnes ayant effectué le sentier Molokoi dans le sens auberge des orpailleurs vers Cacao. Comme le commentaire de Fred était très alarmiste nous avons été surpris de trouver des carbets corrects et accessibles. Bien loin de sa description.

      Je profite pour remercier l’auberge des orpailleurs pour leur accueil et leurs conseils. Un clin d’œil particulier à leur petite Chloé.

      Tanguy, Fabian, Florent, Pierre et Stéphane

  10. Jérôme

    Des carbets tous simples, qui suffisent amplement, et au bord d’une crique claire: un régal. En revanche, contrairement à ce qu’on peut lire sur deci-delà, le sentier n’est pas si simple. Il nécessite tout de même une bonne condition physique, et peut devenir franchement difficile en cas de pluie. Au final, content de l’avoir fait!!!
    PS: excellent accueil à l’auberge des orpailleurs

  11. philvéro

    juste ce qu il faut de l eau un toit pour accrocher son hamac,mais attention la photo ne correspond pas à la réalité, en mars tout a repoussé autour des carbets
    endroit bien sympa pour récupérer

  12. Hélène

    Carbets en toute simplicité. 2 carbets dortoirs+1 carbet cuisine avec une petite table et un coin feu. On est tout à côté d’une crique où l’on peut se baigner. Il faut payer 5 euros à l’auberge des Orpailleurs.

Laissez votre avis sur ce carbet