Saül, l’Amazonie pour tous

Des touristes handicapés au cœur de la forêt guyanaise !

Saül - L'Amazonie pour tousLe Parc amazonien de Guyane et la commune de Saül souhaitent ouvrir l’activité de randonnée sur les sentiers de Saül aux publics handicapés.

Un groupe de consultants spécialisés en tourisme et activités de pleine nature adaptés et des membres de l’association APAJH Guyane seront du 06 au 12 octobre au travail sur les sentiers de Saül. Dans le cadre de l’étude « Saül, l’Amazonie pour tous » menée par le Parc amazonien de Guyane, ils vont devoir tester la destination en condition réelle. Il s’agît donc d’identifier les obstacles sur le territoire pour en limiter le nombre, mais aussi d’en diffuser les caractéristiques précises à destination des visiteurs.

Voyager en situation de handicap, nécessite une préparation très fine de son déplacement et de son séjour et ne se résume pas seulement à la question de l’accessibilité. Le voyageur souhaite comme tout un chacun être un touriste actif, qui rencontre, échanges et découvre. Pour cela, les choses ne sont pas simples pour lui, elles sont mêmes difficiles et complexes.

Le groupe de travail mixte (personnes valides et handicapées motrices ou visuelles) est composé de membres des associations APAJH Guyane, CAPSAAA Bourgogne, et de l’association PASSE- MURAILLE venue de Belgique. Eric Gaba, Coordonateur Tourisme et handicaps au Parc amazonien de Guyane est en charge de la mise en œuvre de cette mission.

Un séjour d’étude très complexe qui doit mettre un point final à un diagnostic commencé en 2013, pour déboucher sur un projet de développement.

Une aventure technique qui permettra aussi de tester du matériel de loisirs adaptés de pointe, fauteuils roulants tout terrain, GPS de guidage,… plusieurs fabricants sont partenaires de l’opération.

Une aventure humaine inédite pour avoir une connaissance des réalités que vivent les voyageurs en situation de handicap et déterminer la mise en place de services complémentaires qui peuvent être simples mais indispensables. Un film sera réalisé par un professionnel de l’audio-visuel pour témoigner de l’aventure.

> Consultez l’intégralité du dossier de presse

Ce que vous en pensez

Laissez votre avis sur cette actu