Transports

Venir en Guyane

En avion

La Guyane est quotidiennement desservie par 2 compagnies aériennes :

  • Air France : vols Paris-Cayenne directs tous les jours. Liaisons vers les Caraïbes, Haïti, Miami.
    Site web : http://www.airfrance.gf
    Réservation :  0820 820 820
  • Air Caraïbes : vols Paris-Cayenne plusieurs fois par semaine.
    Site web : http://www.aircaraibes.com
    Réservation : 0820 835 835

Selon la saison, comptez pour l’A/R entre 650 € (prix plancher) et 1200 € (haute saison). Certaines promos sur des durées très limitées peuvent faire diviser le prix du billet par 2 (surveillez la période du salon du tourisme de Guyane par exemple).

Le nom de l’aéroport est « Félix Eboué », son code international est « CAY ». Comptez environ 20 min de route pour rejoindre le centre de Cayenne (17 km).

En pirogue

Il est possible de se rendre en Guyane à partir des 2 pays limitrophes.

  • Depuis le Brésil : taxis-pirogues réguliers entre St-Georges de l’Oyapock (en Guyane) et Oyapoque (Brésil). Comptez autour de 5 €. Au premier semestre 2011, un pont va être inauguré pour relier les 2 pays. Il sera alors possible de rejoindre le Brésil par la route ! Une fois au Brésil, rendez-vous au poste de douane pour remplir un formulaire (formalité obligatoire).
  • Depuis le Suriname : pirogues régulières entre le quartier de la Charbonnière à St-Laurent-du-Maroni (Guyane) et Albina (Suriname). Le visa est obligatoire pour se rendre au Suriname.
Pirogue sur le Maroni

Pirogue sur le Maroni

Se déplacer dans le département

En voiture de location

Cayenne centralise de nombreuses agences de location de voiture : Ada, Budget, Avis, Europcar, Hertz, Sixt, Ucar, etc.  L’agence Ada se trouve également à St-Laurent (pratique pour se rendre au Suriname en faisant un aller simple).

Les axes routiers, peu nombreux, sont assez engorgés aux heures de pointe. Soyez vigilants envers les deux-roues, qui roulent la plupart du temps sans casque, sans feux/gilets réfléchissants la nuit, voire même à contre-sens. Dernier conseil : quand on pense Guyane = nature et forêt, on pense souvent 4×4, or ce type de véhicule n’est pas indispensable . On passe sur la plupart des pistes avec une voiture normale en y allant doucement, à l’exception de la dernière portion de la piste menant aux chutes Voltaire.

En taxi-collectif

Depuis le 6 janvier 2010, le Conseil Général a formalisé 18 lignes de transport en commun entre les communes de Guyane sous le nom de TIG (Transport Interurbain de la Guyane). Depuis, les départs sont supposés avoir lieu à horaires fixes. Vous voyagerez dans des mini-bus appelés « taxis-collectifs ». La liste des horaires et tarifs est disponible sur le site du Conseil Général.

Quelques exemples de prix :

  • Cayenne / Aéroport de Rochambeau : 3,30 €
  • Cayenne / Kourou : 10 €
  • Cayenne / Macouria : 5 €
  • St-Laurent / Iracoubo : 15 €

En avion

La compagnie Air Guyane Express assure des liaisons aériennes entre les communes de Cayenne, Saül, Maripasoula, St-Laurent et Grand-Santi. Comptez par exemple à partir de 93 € A/R pour un Cayenne / Saül. Le survol de la forêt est un souvenir que vous n’êtes pas prêt d’oublier !

Site web : http://www.airguyane.com
Réservation : 0594.293.630 (Agence de Félix Eboué) ou les agences de voyages de Guyane.

Air Guyane

Air Guyane au décollage à Maripasoula

Avec un prestataire touristique ou en pirogue-stop

Sur la Maroni, le seul moyen de transport reste la pirogue. Des convois de fret (légaux et illégaux) naviguent régulièrement entre St-Laurent et Maripasoula. Selon la saison, prévoyez entre 2 jours (si vous êtes pressé) et 4 jours (pour profiter un peu du voyage).

  • Le site web de l’Office de Tourisme de Saint Laurent du Maroni liste les opérateurs touristiques qui assurent le transport sur le fleuve : http://www.ot-saintlaurentdumaroni.fr
  • St-Laurent / Grand-Santi : La pirogue de la Poste qui assurait la liaison tous les mardi ne fait plus le transport de personnes. Tentez votre chance tôt le matin à la Charbonnière (St-Laurent) ou à Albina. Compter 6 à 8h de voyage.
  • Grand-Santi / Papaïchton : Pour arrêter une pirogue à Grand-Santi, votre meilleure option est de vous rendre sur la rive surinamaise en face et d’arrêter une pirogue de fret qui s’arrêtera ravitailler. Prévoir environ 4h de trajet.
  • Papaïchton / Maripasoula : des pirogues taxis circulent entre les 2 communes avant et après les atterrissages des avions d’Air Guyane sur Maripasoula. Parcours de seulement 1h – 1h30.

Ce que vous en pensez

  1. Bonjour à tous,

    Pour vous rendre plus facilement sur les villes du fleuve Maroni, nous mettons nos pirogues de fret ainsi que nos piroguiers à disposition, à un prix abordable vous pouvez faire la remonté ou la descente. Parfois des excursions sont organisées sur le fleuve du Maroni avec 10 personnes ou plus.

    N’hésitez pas à visiter notre site internet:
    http://www.tdg-transportetfils.com

  2. Michel Kerdranvat

    Sympa, heureusement que là (en pirogue de St Laurent à Grand-Santi), comme ailleurs, La Poste est là !
    Précision : en plus du visa pour le Suriname, il y a maintenant la « carte touristique » à 20 euros, qui ne permet qu’une seule entrée. En 2012, une ambassade du Suriname à Paris (sur « les Champs ») la délivre.

    • Merci pour ce très bon site qui permet aux novices de s’y retrouver. J’apporte quand même une précision la Poste ne fait plus de transport de personne (j’ai appelé aujourd’hui). Quel dommage…

    • Soit vous choisissez le visa (qui vous permet de faire plusieurs aller-retour pendant 3 mois mais qui est plus cher et nécessitent des justificatifs), soit le passeport touristique (pour 1 seul aller-retour, avec pour seule chose à fournir un passeport et 20€) mais pas les 2!

Laissez votre avis sur cette page