Parc Naturel Régional de la Guyane

Une mosaïque de paysages et diversité des territoires

Logo PNRGCréé par décret du Premier ministre le 26 mars 2001 à l’initiative de la Région, le Parc naturel régional de la Guyane (PNRG) réunit sur son sol une incroyable biodiversité et représente à lui seul une mosaïque humaine et culturelle d’une rare richesse. Les communautés des Amérindiens, des Noirs marrons et des Créoles constituent l’essentiel de la population, chaque entité ayant conservé ses héritages et l’usage de précieux savoir-faire.

L’étonnante diversité naturelle du sol guyanais donne une formidable richesse au territoire du Parc. Marais de toutes sortes, lagunes et mangroves, forêts tropicales et savanes donnent la réplique aux îlots exondés et aux affleurements rocheux de la montagne Bruyère ou des monts des Trois Pitons.

Avec 1,5 habitants par km², le territoire du Parc naturel régional de la Guyane fait partie des territoires le moins densément peuplé parmi les 46 Parcs naturels régionaux français, support d’une activité économique fortement enracinée : agriculture, filière bois, artisanat, écotourisme.

Concilier protection et développement

Le Parc naturel régional de la Guyane a pour objectif le développement local et durable de son territoire en s’appuyant sur un développement économique respectueux de l’environnement naturel et socio-culturel. Il constitue un territoire d’expérimentation et à ce titre, développe tous types de projets, ou sites pilotes susceptibles d’améliorer le bien-être de ses habitants.

Fleuve de Guyane

Fleuve de Guyane - Crédit photo : PNRG

La Charte du Parc

C’est le contrat qui concrétise le projet de préservation et de développement du territoire labellisé « Parc naturel régional » par l’État pour une perspective de 12 ans. Ce « contrat » est issu d’un diagnostic partagé passé entre les différents acteurs territoriaux concernés par le Parc, chacun agissant pour la mise en œuvre de la Charte dans le cadre de ses compétences.

Cette Charte signée par tous les partenaires concernés, est contractuelle, consensuelle et renouvelable.

Les actions développées dans le cadre de la Charte (2001/2013) du Parc naturel régional de la Guyane répondent à quatre objectifs :

  • Connaître et gérer le patrimoine naturel,
  • Aménager le territoire,
  • Promouvoir le développement,
  • Être un territoire d’accueil et d’échanges.
Savane Mana

Savane à Mana - Crédit photo : PNRG

Proposer, inciter, animer

Le Syndicat mixte du Parc, créé le 17 septembre 2002 pour veiller à la mise en œuvre de la Charte (article L333-1 du code de l’Environnement), ne dispose pas de moyens réglementaires pour mener son action. Il n’édicte aucune loi, ne prélève aucun impôt. Ses interventions, auprès des élus, des associations, des socioprofessionnels ou encore des agriculteurs, prennent diverses formes : conseils techniques, soutiens financiers, coordination de projets, réalisations concrètes, expérimentations lui permettant d’innover, transferts d’expériences auprès des collectivités.

Tortue luth dans la réserve naturelle de l'Amana

Tortue luth dans la réserve naturelle de l'Amana - Crédit photo : PNRG

Carte d’identité

Administrations de référence : Ministère de l’Écologie et du Développement Durable / Région Guyane

Date de création du Parc : 26 mars 2001

Date de création du syndicat mixte : 17 septembre 2002

Nombre de communes : 6 (Mana, Iracoubo, Sinamary, Roura, Ouanary, Saint-Georges)

Surface : 6 408 km²

Population : 14 050 habitants

Nombre de collectivités membres du syndicat mixte : 5

Nombre d’EPCI membres du syndicat mixte : 1

Fleuve de Guyane

Fleuve de Guyane - Crédit photo : PNRG

Les antennes du Parc

Le siège du Parc se situe à Roura depuis sa création en 2001. Très rapidement le Parc a créé différentes antennes sur l’ensemble de son territoire.

Antennes PNRG à l’est

Roura – siège du Parc. Accueille une partie de l’équipe technique, le guide animateur et un agent de développement pôle est.

0594 27 05 47 / j.prevoteau.pnrg@gmail.com

Saint Georges de l’Oyapock – antenne qui porte le Programme Oyapock Nature (Oyana) et qui accueille la chargée d’étude Oyana.

0594 28 00 52 / s.giraud.pnrg@gmail.com.

Cayenne – la Maison du Parc accueille la majorité de l’équipe technique du Parc. Centre ressources en environnement, elle propose de la documentation sur le Parc et la réserve naturelle de l’Amana.

La Maison du Parc à Cayenne héberge également l’Espace info énergie, le guichet de la randonnée, le Conservatoire du littoral, l’association Gadepam et la Fondation du patrimoine.

0594 28 92 70 / pnr-guyane@wanadoo.fr

Cacao – l’Espace qualité innovation. Cette maison dont l’inauguration a eu lieu le 5 mars 2009, a été rénovée et équipée pour l’accueil des actions de professionnalisation et de sensibilisation à la démarche qualité, ainsi que pour l’accueil des formateurs de passage. Elle constitue le premier élément du « Réseau Qualité Rurale » au service de la population de l’Est de la Guyane.

0596 27 05 47 / m.fontaine.pnrg@gmail.com

Antennes pnrg à l’ouest

Mana – relai qui offre informations et documentations sur le Parc, ses milieux et ses activités. Il est géré par une chargée de développement culturel.

0594 34 41 50 / n.prajoewari.pnrg@gmail.com

Réserve Naturelle de l’Amana créée par décret ministériel n°98-165 du 13 mars 1998. Située sur les communes de Awala-Yalimapo et de Mana, dans le Nord Ouest de la Guyane, cette réserve littorale de près de 15 000 ha s’étend de l’embouchure du Maroni à l’embouchure de l’Organabo.

0594 34 77 11 / g.mannaerts.pnrg@gmail.com

Maison de la réserve ouverte au public du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 15h à 17h; le samedi et dimanche de 9h à 12h et de 15h à 17h.

Sinnamary – point d’accueil du Groupe d’actions locales (gal) des Savanes. Animé par le Parc naturel régional de la Guyane, le gal vise à la mise en œuvre du programme leader (Liaisons entre actions de développement de l’économie rurale) sur son territoire: Iracoubo, Sinnamary, St Elie et la zone rurale de Kourou.

0594 34 67 15 / c.jean.charles.pnrg@gmail.com

Champignons

Crédit photo : PNRG

Carte du territoire

A l’issue de la révision de la Charte, approuvée par le Conseil national de Protection de la Nature (CNPN) le 16 novembre 2009 et par le bureau de la fédération des PNR le 28 novembre 2009, le territoire du PNRG s’étendra sur les communes suivantes: Awala-Yalimapo, Mana, Iracoubo, Sinnamary, Roura, Saint-Georges-de-l’Oyapock et Ouanary.

Carte du Parc Naturel Régional de la Guyane

Carte du Parc Naturel Régional de la Guyane