Réserve naturelle des Nouragues

Logo Réserve naturelle des NouraguesLa réserve naturelle des Nouragues, c’est 105 800ha de forêt tropicale humide située dans le quart Nord Est de la Guyane, sur les communes de Roura et Regina. Elle tient son nom de la communauté amérindienne qui a disparu au 18ème siècle, les « Norak ». La réserve est aussi un des écosystèmes les plus riches de France.

A sa création en 1995, la réserve naturelle des Nouragues devient automatiquement la réserve naturelle la plus grande de France, jusqu’à ce que la création de la réserve des Terres Australes en 2006 lui ôte son trône et la mette en deuxième place.

Elle occupe néanmoins aux côtés du Parc Amazonien de Guyane ainsi que la Trinité et les Marais de Kaw, une place stratégique au sein des espaces protégés de France et est candidate à la Palme de la biodiversité Européenne.

Avec une topographie essentiellement collinaire caractéristique du plateau des Guyanes, la réserve Naturelle des Nouragues a des collines culminant autour de 400m, dont l’inselberg des Nouragues, le mont rocheux dépourvu de forêt qui atteint les 430 mètres d’altitude

Vue de la reserve - © J.-F. Szpigel

Vue de la reserve – © J.-F. Szpigel

Dans cette forêt on y distingue :

  • La forêt haute – sur les terrains argileux (soit sur la plus grande partie du territoire)
  • La forêt sur cuirasse latéritique – sur les plateaux tabulaires au Nord du Saut Pararé
  • La forêt ripicole – Sur les berges des criques les plus larges
  • La forêt marécageuse – liée aux terrains mal drainés
  • La forêt des lianes

Tout comme d’autres types de végétation tels que :

  • Des sauts rocheux – caractérisé par des plantes herbacées et arbustives
  • Les cambrouzes – ou formations à bambous
  • Las savanes roche – végétation herbacée et arbustive des inselbergs

Et au cœur de la forêt amazonienne, dans cette réserve, se trouve la station de recherches scientifique du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique). Cette station est organisée en deux camp ; le site Inselberg et le site Pararé.

C’est un lieu privilégié pour l’étude du fonctionnement des forêts tropicales et de sa biodiversité. La station fait partie d’un réseau d’observatoire de l’environnement en forêt. Sa mission est de promouvoir la recherche scientifique en forêt tropicale humide dans un site aussi éloigné que possible de l’influence directe des activités humaines

La réserve n’est pas accessible au public et aucune activité touristique n’est pour le moment autorisée sur site.

Saut sur l'Arataye - © Vincent Pelletier

Saut sur l’Arataye – © Vincent Pelletier

Carte d’identité

Communes concernés : Roura et Régina

Superficie : 105 800ha

Date de création : 1995

Référence réglementaire : Décret ministerielle n° 95-1299 du 18/12/1995

Caractéristiques principales : forêt tropicale primaire

Site web : www.nouragues.fr

Laissez votre avis sur cette page