L’école de la nature

Places hamacs :
16
Fleuve :
Approuague
Commune :
Régina
Type :
Associatif
Tarif nuitée en hamac :
Voir le détail plus bas

Activités et services

QR Code
Gérant : Christophe
Téléphone : 0694 22 27 21
E-mail : chrisbhag@gmail.com
Site web : Inconnu

À 45 minutes du bourg de Régina et au bord de la rivière Mataroni, le campement de L’école de la nature vous offrira une bonne expérience en pleine forêt, en toute autonomie ou accompagné.

Détails

Deux carbets dortoir accueillent jusqu’à 16 personnes en hamac, l’un de 32 m² avec 6 emplacements et l’autre de 50 m² pour 10 personnes.   Le carbet cuisine équipé d’un évier, d’eau courante et d’un barbecue vous abritera pour préparer vos grillades. Le ponton sur la rivière Mataroni laisse envisager des parties de pêche ou vous servira de débarcadère pour vos kayaks. Pour les amoureux de randonnées, la savane-roche Virginie se trouve à environ 2h30 de marche du carbet. Demandez plus de renseignements au gérant. N'oubliez pas de prévoir votre matériel de camping et de cuisine. L’école de la nature est une association d'éducation à l'environnement, de loisir et d'écotourisme qui organise aussi des sorties en pirogue et des randonnées à Tonnégrande, au bagne des Annamites.

Tarifs des prestations

Forfait transport en pirogue et pour groupe constitué jusqu'à 16 personnes, jusqu'à 4 nuitées : 400 euros

Comment s'y rendre ?

Le carbet se situe à 45 min de pirogue du bourg de Régina. On viendra vous chercher directement au débarcadère à l'heure convenue.

A voir autour

Savane-roche Virginie

Une erreur pour ce carbet? Merci de remplir le formulaire pour nous le signaler

Vos avis sur ce carbet

  1. le site : rien à dire, bien aménagé, agréable et joli.
    Le prix annoncé (juillet 2017 ci-dessus) : 400 euros jusqu’à 16 personnes, 4 nuits.
    Pour info :
    – Séjour à 5 personnes, 2 nuits nous avons payé 500 euros, prix négocié et accepté avant le départ.
    – Dommage, au milieu de la forêt, d’avoir droit au bruit du groupe électrogène à plusieurs reprises.
    – Ne pas craindre la fumée : bruler des feuillages ( ?) sous le carbet commun dégage une abondante fumée perturbante. Un secret dont on ne connaitra pas les bienfaits, l’intérêt ou la raison.
    En fait, le vrai problème de ce carbet est… la personnalité et l’incorrection de son propriétaire.
    C’est la première fois que nous avons eu à subir ce comportement et ressentir cette impression d’être totalement indésirables.
    C’est une bien triste représentation du tourisme et de l’hospitalité en Guyane, mais également dégradant pour l’image du professionnalisme des nombreux guides de foret passionnés.
    Heureusement qu’habituellement, tout se passe très bien sur les autres sites touristiques…

  2. Nous étions un groupe de 7 personnes pour 3 jours et 2 nuits. Le séjour était très agréable grâce à notre hôte Christophe, qui nous a chouchouté avec sa cuisine, en plus de la balade nocturne sur la Mataroni.
    Nous avons eu droit à une balade guidée en forêt près du carbet avec une présentation de la flore environnante.
    Avec une bonne organisation, il est possible d’avoir deux kayaks pour profiter de la nature avoisinante.

Laissez votre avis sur ce carbet